Le Groupe REUNIMER innove et introduit l’emballage SKIN PACK sur le marché du poisson frais réunionnais pour diversifier son offre, élargir son réseau de distribution et attirer de nouveaux clients

Le SKIN PACK permet de préserver de manière optimum l’intégrité de la chair et la qualité du poisson. Avec cette nouvelle offre, REUNIMER répond à une demande grandissante de la part des consommateurs d’avoir des produits prêts à l’emploi et une accessibilité aux produits de la mer simplifiée sur l’île de La Réunion, comme l’a soulevé une étude marketing (SYNOMIA) menée par le groupe en 2017

 

 

REUNIMER, principal acteur de la pêche fraîche, de la première et seconde transformation et leader de l’exportation de poisson frais depuis La Réunion, introduit l’emballage SKIN PACK basé sur la technologie innovante de la société MULTIVAC. Celle-ci permet un emballage ‘skin’ (peau) pour une présentation optimale et une conservation maximale des produits sans aucun additif et sans gaz conservateur pour un produit 100% naturel. Présent uniquement sur le marché réunionnais dans les rayons congelés jusqu’à présent, ce procédé s’applique désormais également aux produits frais. REUNIMER est ainsi le premier acteur du marché du poisson à La Réunion à le lancer sur le marché local. Grâce à cette solution, une sélection des produits du groupe est désormais disponible dans les magasins ne disposant pas de poissonnerie, comme c’est le cas pour 90% des points de vente à La Réunion. Ce projet, réalisé par REUNIMER, fait suite à une étude marketing (SYNOMIA) menée par le groupe en 2017. Selon cette étude, l’accessibilité du poisson frais et l’attente du marché de produits faciles à utiliser et prêts à la consommation figuraient parmi les 4 principales attentes de la part des consommateurs réunionnais.

 

Problématique

 

L’ile de La Réunion compte environ 110 points de vente dont 90% ne disposent pas de poissonnerie traditionnelle. De ce fait, ceux-ci ne pouvaient pas vendre du poisson frais jusqu’à présent.

 

Défi

 

Ambitieux de faire découvrir et de faciliter l’accès des produits de la mer aux plus grand nombre des Réunionnais, le groupe a investi, au mois de mai 2018, dans un nouvel équipement permettant d’emballer le poisson de manière optimum, afin de pouvoir adresser les points de vente jusqu’alors exclu de ce marché.

 

 

 

Choix de la solution et fonctionnement

 

Après une phase de recherche et d’évaluation, le choix de REUNIMER s’est porté sur la technologie MultiFresh™ de Multivac.

 

La technologie d’emballage SKIN PACK s’apparente fortement à la mise sous vide des sachets PA/PE. Le poisson, placé dans une barquette et recouvert d’un film transparent, est introduit dans une machine qui va créer un vide entre le film et le produit. Une fois le vide souhaité atteint, un vide sera également créé au-dessus du film, ce qui aura comme effet d’apposer celui-ci au plus près du produit. Une soudure est alors appliquée sur les coins de la barquette. L’avantage de cette technique d’emballage réside dans le fait que le produit n’est pas comprimé par le sous vide et que le film épouse parfaitement le produit. Cela donne l’effet d’une seconde peau (d’où le nom « SKIN PACK »). Le consommateur a donc l’impression de toucher le produit directement. Le poisson est donc conservé de façon optimale sans aucun additif ou gaz conservateur.

 

 

De plus, le produit ne bouge pas à l’intérieur de la barquette, contrairement aux barquettes sous gaz classiques. Ceci évite d’abîmer ou de déstructurer le produit durant les nombreuses manipulations qu’il subit (production, logistique, clients).

 

Bilan & bénéfices

 

Grace au SKIN PACK, REUNIMER a pu diversifier son offre, élargir son réseau de vente et répondre à une demande grandissante pour des produits prêts à l’emploi, tels que des steaks de poisson en barquettes, qui ne nécessitent plus aucune action de découpe de la part du consommateur.

 

Les difficultés d’accès aux produits de la mer est en effet un des points soulevés par l’étude SYNOMIA en 2017. Cette étude avait pour objectif de comprendre les attentes et les besoins des consommateurs en matière de poisson et plus largement, de produits de la mer. L’accessibilité aux poissons frais figurait parmi les 4 premiers points soulevés par cette étude. Le développement du SKIN PACK répond à cette problématique et s’inscrit étroitement dans la stratégie du groupe qui, pour asseoir sa notoriété d’entreprise encrée localement, vise à :

 

  • simplifier l’achat du poisson,
  • distribuer plus de poisson pêché localement sur le marché réunionnais,
  • ouvrir la consommation à une cible clientèle plus jeune.

 

« Grace à ce nouvel équipement, nous espérons atteindre un chiffre d’affaires prévisionnel de 500 K€ par an et créer 2 emplois à temps plein », déclare Ludovic Broyer, Responsable production de REUNIPECHE et LE PECHEUR CREOLE, filiales du groupe. « Le SKIN PACK permet de préserver de manière optimum l’intégrité de la chair et la qualité du poisson. Avec cet investissement, nous réalisons une véritable innovation dans le secteur de la pêche fraîche sur l’île de La Réunion. Auparavant, cette technique d’emballage était présente sur le marché local uniquement via des produis importés congelés ».

 

Une sélection de produits, commercialisés sous la marque LE PECHEUR et bénéficiant d’un emballage ‘skin’, est dès à présent disponible dans un nombre grandissant de magasins[1] (nouveaux partenaires ayant rejoint le réseau de REUNIMER suite au lancement du SKIN PACK). D’autres magasins ont déjà souscrit à la nouvelle offre également et prévoient le lancement courant du mois de juillet. Dans un premier temps, le groupe se concentre sur quelques références clés pour le marché local : Steaks de thon albacore, de thon germon, d’espadon et de marlin vendus par 2 / UVC (Unité de Vente Consommateur) et une autre gamme de poissons tels que le SAUMON et le Cabillaud. REUNIMER compte élargir cette offre avec des poissons de fond, très prisés des Réunionnais, tels que les vivaneaux, bourgeois, rouges etc.

[1] Leclerc, Leader Price, Jumbo, Score.

Comments are closed.