LE BIGOUDEN : premier palangrier pélagique de La Réunion appartenant à l’armement ENEZ PECHE (groupe REUNIMER) à obtenir le « Certificat Social à la Pêche »

L’armement ENEZ PECHE du groupe REUNIMER annonce la certification de LE BIGOUDEN, premier bateau de sa flotte et le premier palangrier pélagique de l’île de La Réunion à avoir obtenu le « Certificat Social à la Pêche ». Cette initiative fait suite au Décret n° 2017-1761, entré en application le 27 décembre 2017 et portant sur de la Convention n° 188 de l’Organisation internationale du travail relative au travail dans la pêche, adoptée à Genève le 14 juin 2007.[1]

 

Le « Certificat Social de la Pêche » atteste qu’un navire respecte tous les normes de la Convention n° 188 en lien avec la convention internationale du droit du travail qui vise à protéger les marins pêcheurs et leur garantir :

 

  • un meilleur niveau de sécurité et de santé au travail,
  • des périodes de repos,
  • des contrats de travail écrits,
  • des soins médicaux en mer et à terre soit une protection de sécurité sociale équivalente à celle des autres travailleurs,
  • des bateaux de pêche construits et entretenus de sorte que les travailleurs puissent bénéficier de conditions de vie décentes à bord.

 

La convention contribue à prévenir les formes inacceptables de travail pour l’ensemble des pêcheurs et notamment pour les marins étrangers. Elle inclut des réglementations en matière de recrutement et d’enquêtes en cas de plaintes des pêcheurs. Cela permet de mieux lutter contre le travail forcé, la traite des êtres humains et d’autres pratiques abusives.

 

Les Etats ayant ratifié la Convention n° 188, dont la France, s’engagent à exercer un contrôle sur les navires de pêche à travers des inspections, des rapports, un suivi, des procédures de plainte, des amendes et des mesures correctrices. Ils pourront également inspecter les navires de pêche faisant escale dans leurs ports et prendre toutes les mesures nécessaires

 

LE BIGOUDEN est le premier palangrier pélagique de l’armement ENEZ PECHE (groupe REUNIMER) et de l’île de La Réunion à avoir obtenu cette certification qui s’applique à tout navire qui

 

  • passe plus de trois jours en mer,
  • a une longueur égale ou supérieure à 24 mètres,
  • navigue habituellement à plus de 200 milles nautiques de la côte de l’Etat du pavillon.

 

Les autres bateaux du Groupe (13 au total actuellement) vont être audités au fur et à mesure également.

 

[1] https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036267114&categorieLien=cid

 

Comments are closed.